Frédéric Durieu dans la presse
L'ARTISTE DU CODE NUMERIQUE HORS-CADRE

Il faudrait presque une œuvre de Frédéric Durieu pour décrire le parcours de l’homme, tant il est hors du commun. Un poète algorithmique, innovateur passionné et designer d’interactivité, dont l’art n’a qu’une raison : créer des émotions.

Depuis son jeune âge, Frédéric Durieu est dévoré par la passion des cerfs-volants, conçus de A à Z avec son père.
« On voulait décorer le ciel avec des machines volantes », souligne-t-il encore émerveillé. « Mon papa était un inventeur, un Professeur Tournesol, qui avait participé à l’élaboration de la cassette audio et aussi au programme Ariane ! ». Père et fils parcourent l’Europe pour « peindre le ciel » de leurs œuvres. Avec les premiers Macintosh, Frédéric commence à coder, avec une intention claire: produire des œuvres visuelles. Quand il obtient son diplôme d’ingénieur en informatique, au terme « d’une formation qui apprend à apprendre », le louvaniste a une obsession : la création artistique. 


La vague du CD-ROM

Au milieu des années 90, il cofonde Magic Média, société multimédia pionnière de l’avant-internet, qui conçoit des CD-ROM à vocation culturelle, dont certains primés à Cannes. Son apex? Alphabet.
« C’est l’une des plus belles créations de ma vie », explique-t-il au sujet de cette adaptation du livre éponyme de Kvëta Pacovskà. « Avec la graphiste Murielle Lefèvre et le musicien Jean-Jacques Birgé, nous avons exploité toutes les interfaces de l’ordinateur (souris, clavier et microphone) pour concevoir une œuvre interactive, dans laquelle chaque lettre de l’alphabet s’anime et devient un personnage. ». Au succès international succède la lente mort du CD-ROM…

Le poète algorithmique

Frédéric se réinvente sans cesse pour continuer « à faire ce que personne n’a jamais fait ». Il accumule les commandes, enchaîne les collaborations, multiplie les œuvres, jusqu’à conceptualiser la poésie algorithmique. « La démarche du poète classique et de l’artiste-programmeur est semblable : procurer des émotions. Comment ? Par un texte structuré racontant une histoire pour le premier, grâce à un code qui ''raconte'' un algorithme (exécuté par la machine) pour le second. ». Après Paris, il s’installe dans les Cévennes avec son épouse, Nathalie Erin. Ensemble, ils réalisent de nombreuses prestations dans les arts numériques, le monde du cirque, le théâtre ou la musique. 

Ethnic Out Of Flowers :

Flowered Girl (2018)


Exponentialité de la beauté : celle d’un visage sublimé par les fleurs.

Téléchargez l'application gratuite Artivive pour voir et entendre la réalité augmentée du tableau.

Les tableaux animés

En 2006, Frédéric réalise ses premières peintures algorithmiques. « Les tableaux offrent une pérennité que ne permettent pas les installations en performances artistiques », dit-il. Quelques années plus tard, le couple crée le logiciel « Infinitive » qui permet à l’art pictural d’entrer dans une dimension nouvelle, donnant littéralement vie aux tableaux. « Cette entité, une forme d’intelligence artificielle, est le fruit de 35 ans de travail ! ». Véritable puits de créativité, Frédéric s’engouffre passionnément dans cette brèche, mêlant art et informatique, héritage de sa formation. Invité à laisser un message aux jeunes ingénieurs, il n’hésite pas une seconde : « Vivez vos rêves, mais surtout allez au bout des choses, même quand c’est difficile ! ».

       Artiste engagé


En 2006, Frédéric réalise ses premières peintures algorithmiques.
« Les tableaux offrent une pérennité que ne permettent pas les installations et performances artistiques », dit-il. Quelques années plus tard, le couple crée le logiciel « Infinitive » qui permet à l’art pictural d’entrer dans une dimension nouvelle, donnant littéralement vie aux tableaux. « Cette entité, une forme d’intelligence artificielle, est le fruit de 35 ans de travail ! ». Véritable puits de créativité, Frédéric s’engouffre passionnément dans cette brèche, mêlant art et informatique, héritage de sa formation. Invité à laisser un message aux jeunes ingénieurs, il n’hésite pas une seconde : « Vivez vos rêves, mais surtout allez au bout des choses, même quand c’est difficile ! ».

Déjà annoncée à Montpellier, Narbonne et Bordeaux, l’installation sera en tournée à Bruxelles et dans d’autres villes belges à partir de novembre 2021

 


Frédéric Durieu & Nathalie Erin
Biographie, présentation de leur projet et démarche artistique
06 37 70 62 53 – 06  76 74 52 67